Pionnier de la voiture tout électrique, Renault se lance maintenant sur le marché du véhicule hybride essence/électricité. Sans réinventer le concept, le constructeur en modifie néanmoins la technique, en l'associant à une boîte atypique (sans synchros ni embrayage) pour gagner en compacité et en réactivité.
...

Pionnier de la voiture tout électrique, Renault se lance maintenant sur le marché du véhicule hybride essence/électricité. Sans réinventer le concept, le constructeur en modifie néanmoins la technique, en l'associant à une boîte atypique (sans synchros ni embrayage) pour gagner en compacité et en réactivité. Le propulseur hybride associe un moteur 1.6 à essence très basique de 91 ch et deux moteurs électriques : un gros de 49 ch, capable d'animer seul le véhicule (notamment à chaque démarrage, d'où l'absence d'embrayage), et un petit de 20 ch qui sert de démarreur/générateur, qui vient en renfort à l'accélération et assure la synchronisation des changements de rapports de la boîte à crabots. Le tout est alimenté par une batterie lithium-ion. La technique est complexe mais à l'usage, cette Clio électrifiée se conduit comme une voiture ordinaire. En ville ou dans les embouteillages, le modèle roule très souvent en mode électrique pur, qui autorise de belles accélérations et des pointes à 70 km/h. Ensuite, le moteur à essence vient en renfort ou prend complètement le relais, notamment pour réalimenter la batterie (qui se recharge donc seule, sans devoir être branchée sur une prise). Notre essai, mené sur un parcours mixte ville/route avec un peu d'autoroute, s'est soldé par une consommation de seulement 4 l/100 km. Un diesel n'aurait pas fait mieux tout en émettant davantage de particules fines et d'oxyde d'azote. Cette Clio hybride est donc très efficace mais aussi agréable et plus performante que ses deux seules rivales : les Honda Jazz HEV et Toyota Yaris Hybrid, affichées à un prix similaire. Dans la gamme Clio, l'hybride coûte 1.250 euros de plus qu'une version à essence ou diesel équivalente. Si vous roulez essentiellement en agglomération, ce supplément sera amorti grâce au gain en consommation. Sur autoroute, par contre, le mode électrique est peu actif et une version hybride a donc nettement moins d'intérêt.