L'euro a atteint son plus haut niveau en trois ans par rapport au dollar américain. C'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Désormais, les Européens peuvent voyager moins cher aux États-Unis et acheter moins cher en dollar. Pour les entreprises importatrices, la dépréciation du dollar est également une bénédiction. Elles peuvent acheter à des prix nettement plus bas, ce qui accroît mécaniquement leurs marges bénéficiaires. Les entreprises qui vivent en partie des exportations vers les États-Unis sont en revanche pénalisées. Le prix de leurs produits va automatiquement augmenter pour les clients américains.
...