L'intelligence artificielle (IA) s'invite dans les prétoires estoniens. D'après le magazine Wired, les juges robots pourraient commencer à trancher des litiges d'ici la fin de l'année. Dans un premier temps, ceux-ci traiteront des affaires considérées comme " mineures " qui portent sur des montants ...