Avec 476 ventes de plus d'1 million d'euros recensées à Bruxelles, Knokke et Anvers, ce segment du marché immobilier tutoie les sommets. A titre de comparaison, on n'en dénombrait que 350 il y a cinq ans, selon des chiffres du SPF Economie. " Et encore, on ne comptabilise pas les ventes au-delà de 4,5 millions qui sont seulement effectuées via des sociétés et qui sortent donc des radars, précise David Chicard, le directeur de Sotheby's Real Estate Belgium, qui se frotte actuellement les mains vu le nombre de transactions. L'immobilier de luxe reste toutefois difficile à définir en Belgique. Nous parlons pour notre part de propriétés dont la valeur excède le million d'euros. Et sur ce segment-là, le marché a été très animé ces derniers mois. "
...