C'est beau comme un origami. Voilà ce qu'on se dit en voyant la KALK, une moto électrique ultra minimaliste qui semble avoir été habilement pliée dans une feuille d'aluminium (et de fibre de carbone). Ce deux roues, disponible à partir du...

C'est beau comme un origami. Voilà ce qu'on se dit en voyant la KALK, une moto électrique ultra minimaliste qui semble avoir été habilement pliée dans une feuille d'aluminium (et de fibre de carbone). Ce deux roues, disponible à partir du 25 juin et alimenté par une batterie au lithium, est développé par Cake, une jeune start-up suédoise qui compte une solide équipe de 11 collaborateurs parmi lesquels figurent un designer qui a travaillé pour Scania et un chef de produit venu de Sony Ericsson et Husqvarna. Inspirée par la silhouette des motos enduro, la jolie bécane nordique pèse moins de 70 kg grâce à un entraînement direct à un seul pivot qui a pour conséquence de réduire substantiellement le nombre de pièces lourdes. L'aiguille vire dans le rouge, en revanche, pour ce qui est du portefeuille : il faut compter 14.000 euros pour acquérir l'un des 50 premiers exemplaires proposés en précommande sur le site du fabricant. L'engin aux lignes épurées, qui atteint une vitesse de pointe de 80 km/h, a beau être totalement silencieux, il risque de faire beaucoup de bruit.