Caractéristiques

Une assurance-vie de la branche 21 est un produit d'épargne dont la durée est d'au moins huit ans.
...

Une assurance-vie de la branche 21 est un produit d'épargne dont la durée est d'au moins huit ans. Le rendement d'un produit de la branche 21 se compose de deux éléments : d'une part, un rendement garanti et, d'autre part, une participation bénéficiaire qui dépend des résultats de l'assureur. Attention, vous devez savoir que la durée du rendement garanti varie selon les assureurs. Certains le garantissent uniquement la première année du contrat. D'autres pour les huit premières années, d'autres encore pour toute la durée de vie du produit. Enfin, il ne faut pas confondre une assurance-vie de la branche 21 avec une assurance-vie de la branche 23 qui ne garantit ni le capital ni le rendement. La réserve -ce qui subsiste après déduction des frais et de la taxe sur les primes- est protégée, dans notre pays, par la garantie des dépôts, et ce jusqu'à 100.000 euros par client et par assureur. Les assureurs belges paient à cet effet une cotisation au Fonds de garantie. Si vous avez souscrit un contrat auprès d'une compagnie d'assurance étrangère, vous ne jouissez pas de cette protection. Quiconque souscrit une police d'assurance-vie en vertu de laquelle un capital est versé en cas de décès peut désigner un ou plusieurs bénéficiaires. Cette formule d'épargne permet d'offrir aux personnes que l'on aime - qui ne sont pas nécessairement ses héritiers légaux - une protection financière en cas de décès. Les frais d'entrée comptabilisés par les assureurs grimpent parfois jusqu'à 6%. Dans ce cas, pour chaque tranche de 100 euros, seulement 94 seront effectivement versés au contrat d'assurance. Dans ces conditions, vous commencez donc à épargner avec un sérieux retard. Nous vous conseillons de bien négocier. Sur chaque tranche de 100 euros versée, 2 euros partent au fisc. Cet impôt porte le nom de taxe sur les primes ou taxe d'assurance, à laquelle échappent ceux qui ont contracté une assurance-vie conclue dans le cadre de leur épargne pension. En échange de cette taxe payée au départ, vous ne devrez plus débourser de précompte mobilier sur des contrats de la branche 21 conservés pendant au moins huit ans et un jour. Le législateur impose aux compagnies d'assurance d'investir dans des obligations d'Etat pour couvrir leurs obligations futures. Il y a à vendre sur les marchés financiers pour 17.000 milliards de dollars d'obligations dont le rendement sur la durée restante est inférieur à leur coût actuel. Il s'agit donc d'investissements à perte mais les assureurs sont tenus d'investir une partie de leurs fonds dans ce type d'obligations. Tant que celui sur ces obligations restera bas, les assurances-vie de la branche 21 ne rapporteront pas grand-chose. Quand ces anciennes obligations arrivent à échéance, les assureurs doivent en effet les remplacer par de nouvelles qui rapportent moins. " Voilà déjà un certain temps que les clients ne reçoivent pas plus de 0,11% sur leur épargne. Dans ces circonstances, le taux de 0,75 % qu'offrent les assureurs sur un produit sûr comme la branche 21 devient intéressant. " Henk Janssen, CEO de Baloise Insurance