Ici, des mèches de cheveux s'échappent d'une vieille armoire d'hôpital, se répandant sur mur. Un peu plus loin, une toile agressive se dresse, où dominent le gris et le brun. " La première est l'oeuvre de la plasticienne belge Marianne Berenhaut, l'autre de l'Allemand Anselm Kiefer ", explique Anne Bambynek, un des deux curateurs de Building a Dialogue, exposition organisée conjointement par la Banque nationale de Belgique et son homologue allemande, la Deutsche Bundesbank, et qui se tiendra jusqu'au mois de septembre dans la grande salle des guichets du siège de l'institution, boulevard de Berlaimont à Bruxelles.
...