Une alternative au café, au thé et aux boissons sucrées pourrait bientôt s'installer dans les bureaux à l'heure de la pause café. C'est du moins le souhait des trois fondateurs de Qiqo. Il y a un an, cette jeune start-up anversoise a créé une nouvelle boisson énergisante chaude, à base de maté et de guarana, dont les vertus stimulantes, déjà bien connues en Amérique du Sud, n'ont rien à envier à la caféine.
...

Une alternative au café, au thé et aux boissons sucrées pourrait bientôt s'installer dans les bureaux à l'heure de la pause café. C'est du moins le souhait des trois fondateurs de Qiqo. Il y a un an, cette jeune start-up anversoise a créé une nouvelle boisson énergisante chaude, à base de maté et de guarana, dont les vertus stimulantes, déjà bien connues en Amérique du Sud, n'ont rien à envier à la caféine. " L'effet est moins puissant au début mais dure plus longtemps ", précise Amaury Timmermans, l'un des trois fondateurs. Qiqo se présente sous forme d'une poudre qu'il suffit de diluer dans l'eau chaude. " L'idée nous est venue à la fin de nos études, lorsque nous avalions des litres de café, au point d'arriver un jour où on ne plus en boire. On souhaitait alors une alternative autre que les sodas, qui sont bourrés de sucre ", explique le jeune homme qui revendique fièrement 0 % de sucre dans Qiqo et des ingrédients 100 % naturels. Actuellement, la start-up vend uniquement en ligne. " En neuf mois, on a tout de même écoulé 10.000 doses, sans faire la moindre publicité. C'était un choix car on voulait prendre le temps de s'assurer que le produit plaisait. On atteint un taux de rachat après première commande entre 40 et 60 % suivant la saison, ce qui est excellent. Dans l'industrie de la boisson, un produit est considéré comme un succès s'il atteint 30 % ", ajoute encore Amaury Timmermans. Les premiers clients séduits, Qiqo se lance désormais de manière bien plus large et vise les entreprises. " C'est un marché qui correspond très bien à notre produit. Beaucoup de gens y boivent du café pour l'aspect énergisant, ce que l'on met justement en avant avec Qiqo ". Pour développer son offre, la jeune société s'est donc lancée récemment dans une levée de fonds de 250.000 euros, dont 150.000 sur la plateforme MyMicroInvest. En un mois, elle est parvenue à trouver la somme souhaitée, un véritable exploit. " Nous venons de battre le record de vitesse de la plateforme ", sourit fièrement le fondateur. Un début des plus dynamiques donc. Rien de surprenant, après tout, pour une boisson énergisante.