" Nous sommes partis du constat que les gens veulent s'alimenter plus sainement, mais ne savent pas toujours ce qui est sain, ni décrypter la composition des produits ", explique Emna Everard, cofondatrice de Kazidomi, une plateforme de vente en ligne qui propose de l'alimentation et des boissons. Des produits sélectionnés sur base de 300 critères d'exclusion et soumis à un comité de médecins. Des filtres permettent de repére...

" Nous sommes partis du constat que les gens veulent s'alimenter plus sainement, mais ne savent pas toujours ce qui est sain, ni décrypter la composition des produits ", explique Emna Everard, cofondatrice de Kazidomi, une plateforme de vente en ligne qui propose de l'alimentation et des boissons. Des produits sélectionnés sur base de 300 critères d'exclusion et soumis à un comité de médecins. Des filtres permettent de repérer et sélectionner les aliments sans lait, sans gluten, sans sucre ajouté, vegan, ou encore " riches en protéines ". Les produits sont semblables à ceux que l'on peut trouver en supermarché bio et le prix est similaire. L'originalité de Kazidomi ? Un abonnement de 100 euros par an qui donne droit à une réduction de 25 à 30 % sur l'ensemble des produits. " A partir du moment où le client commande pour 30 euros par mois, c'est rentabilisé. Il bénéficie presque d'un prix fournisseur, et nous, ça nous permet de faire du volume et de commander directement chez les fournisseurs, sans passer par des distributeurs ", explique Emna Everard. Le service de livraison couvre le Benelux, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne C'est à l'occasion de son mémoire à Solvay (ULB), défendu en septembre 2016, qu'Emna Everard avait développé son projet. " Tout a été très rapide : création de l'entreprise et constitution du comité de médecins en avril, contacts avec les fournisseurs en mai et mise en ligne en juillet. Nous avons bénéficié d'aides pour le marketing, le design et la programmation. " L'étudiante a rapidement été rejointe par son ami Alain Etienne. A deux, ils possèdent 90 % de la société, après avoir levé des fonds auprès de business angels, de la SRIB et du Credal. " Notre chiffre d'affaires est de presque 100.000 euros depuis septembre 2016 ", évalue Emna Everard. Depuis quelques semaines, Kazidomi se lance également dans une offre de livraison B to B. " Des produits frais sont ajoutés à l'offre. Nous proposons notamment de remplacer les distributeurs par des healthy corners. " Le site prévoit également de vendre des produits pour bébé et des cosmétiques. www.kazidomi.com LARA VAN DIEVOET