Spécialisé dans l'habillement et les accessoires, le groupe Kering sort d'une année remarquable. Son chiffre d'affaires a augmenté de 27 % à 15,5 milliards d'eu...

Spécialisé dans l'habillement et les accessoires, le groupe Kering sort d'une année remarquable. Son chiffre d'affaires a augmenté de 27 % à 15,5 milliards d'euros, le résultat opérationnel a bondi de 56 % à 2,9 milliards et le résultat net a plus que doublé (+119,7 %) à 1,8 milliard. Le groupe de François-Henri Pinault devient ainsi le n°2 mondial du luxe loin derrière LVMH (42,6 milliards de revenus), mais devant Richemont (10,6). Ces exceptionnels résultats doivent beaucoup à Gucci, qui progresse au-delà de toute espérance (+44,6 %) et représente, seul, trois quarts des profits. Yves Saint Laurent tient ses promesses avec une septième année de hausse et Balenciaga est sur la bonne voie. Quant à Puma, sa vente sera actée sous peu, ce qui augmentera encore la marge opérationnelle du groupe.