Après Casio et sa montre célébrant les 40 ans de la navette spatiale, c'est au tour de Balenciaga de prendre la route des étoiles pour une collection placée sous le signe astral de la Nasa. La marque haut de gamme du groupe Kering ouvre son dressing à une collection...

Après Casio et sa montre célébrant les 40 ans de la navette spatiale, c'est au tour de Balenciaga de prendre la route des étoiles pour une collection placée sous le signe astral de la Nasa. La marque haut de gamme du groupe Kering ouvre son dressing à une collection de t-shirts, sacs à dos et vestes à l'effigie de l'agence aéronautique. L'association entre la griffe et l'univers de Neil Armstrong n'est pas totalement surprenante. Le couturier qui a récemment collabo- ré avec Sony pour une capsule autour de la PlayStation 5 n'hésite plus à brouiller les codes du prêt-à-porter. L'inspiration des petits hommes dans le cosmos semble faire mouche. En dépit de la saison peu propice à la doudoune, et de son prix mésosphérique, la space parka qui rappelle la combinaison blanche des astronautes fait un carton. La plupart des pièces reprennent les écussons vintage, en particulier le deuxième logo de la Nasa dessiné par Bruce Blackburn et Richard Danne en 1975 et ironiquement surnommé "the worm" (le ver) en raison de sa typo ondulante. Un voyage vers l'infini et au-delà qui culmine avec un space bomber (2.550 euros) dont on se dit que le choix du bleu électrique tient au moins au fait d'être visible depuis la Lune.