En 2018, un an après avoir lancé L'Atelier ( lire ci-contre), Fabrizio Chirico déménageait définitivement à Charleroi, fermant son Délice du jour à Gerpinnes pour ouvrir La Table de la Manufacture urbaine sur la place Emile Buisset, à deux pas de la gare de Charleroi-Sud, située juste de l'autre côté de la Sambre. Proposant un restaurant gastronomique et un bistrot, le projet était ambitieux, parfaitement inscrit dans le cadre de la revitalisation du bas de la ville, avec l'ouverture du centre commercial Rive Gauche mais aussi du cinéma Quai 10. Un peu trop ambitieux peut-être...

© Photos H.H.

Depuis l'ouverture, le chef a en effet dû quelque peu réduire la voilure, cédant L'Atelier, tandis qu'il supprimait la distinction entre le resto et le bistrot et simplifiait sa carte. Le Carolo a toutefois continué à travailler en collaboration avec de bons producteurs wallons, comme le maraîcher Stéphane Longlune, les Escargots de S'Lognes ou la Chèvrerie des Saules.

Lors de notre récent passage, la transition n'était pas encore totalement achevée. Avec des mises en bouche et des entrées très bistronomiques, précédant des plats nettement plus gastro. Ainsi, la classique croquette à la tête de veau et sauce tarare est pas mal, mais coûte 18 euros quand même... Tandis que les crevettes grillées et moules de bouchot aux tomates et huile végétale (18 euros) déçoivent franchement. On s'attendait à une assiette tout en fraîcheur, elle débordait de gras.

Au moment des plats, on retrouve heureusement le savoir-faire de Fabrizio Chirico, qui fit sa réputation au Délice du jour, lui permettant de décrocher un 16,5/20 au Gault&Millau. Notamment avec l'une de ses signatures : un ris de veau snacké puis cuit au foin en cocotte (38 euros). Moelleux et croustillant, celui-ci est proposé avec les premiers champignons des bois et des grenailles au romarin. Tandis qu'on se pourlèche les babines de la sauce du filet de canard de Chalans rôti (38 euros), un beau jus de viande monté au vinaigre de sureau. Dommage, ce goût de citron confit trop prononcé sur les accompagnements (carottes, figues, etc.).

Enfin, jolie surprise finale, on a droit ici à un vrai chariot de desserts (10 euros par personne) ! Où l'on déniche par exemple un Paris-Brest bien réalisé.

Si l'addition est vite salée à la carte, La Table conserve un menu Bib gourmand plus bistronomique à 37 euros. Mais, gastro ou bistro, il faudra sans doute choisir pour rendre l'adresse plus lisible...

La Table de la Manufacture urbaine ***

Adresse

10 place Emile Buisset 6000 Charleroi

Tél. : 071 70 20 18

www.manufacture-urbaine.com/be/latable/

Fermé dimanche & lundi

Cuisine : française

Cadre : contemporain

Cave : française

Terrasse : oui

Parking : oui

© Photos H.H.
© Photos H.H.