Cela ne fait plus guère de doute : la mise en place du Brexit coûtera plusieurs milliers d'emplois à la Belgique. La sortie des Britanniques de l'Union européenne va en effet s'accompagner de nouvelles dispositions douanières et tarifaires pour les entreprises belges qui exportent vers le Royaume-Uni. Celles-ci risquent d'y ...

Cela ne fait plus guère de doute : la mise en place du Brexit coûtera plusieurs milliers d'emplois à la Belgique. La sortie des Britanniques de l'Union européenne va en effet s'accompagner de nouvelles dispositions douanières et tarifaires pour les entreprises belges qui exportent vers le Royaume-Uni. Celles-ci risquent d'y être moins compétitives et pourraient dès lors réduire leur production et donc licencier à terme une partie de leur personnel. En revanche, le Brexit va aussi faciliter la création de nouveaux jobs. C'est du moins ce qu'annonce le Forem - l'office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi - qui vient de lancer trois nouvelles formations de déclarant en douane. Concrètement, la fonction consiste à être l'intermédiaire entre les entreprises et les services douaniers pour remplir toutes les formalités nécessaires - démarches administratives, formulaires, droits à payer, etc. - lorsque des marchandises doivent passer une frontière. Comme les échanges commerciaux entre l'Union européenne et le Royaume-Uni seront beaucoup plus compliqués dans quelques mois, le Forem voit en ces déclarants de douane des facilitateurs de business qui trouveront sans problème un emploi. Au port de Zeebrugge, où près de la moitié du trafic commercial provient de Grande-Bretagne, la pénurie de personnel douanier se fait déjà sentir et c'est la raison pour laquelle le Forem organise, durant ces prochaines semaines, trois formations dans les provinces de Liège et du Hainaut pour de futurs déclarants en douane. Plus de 40 stagiaires " rigoureux, méthodiques et précis " ( sic) sont aujourd'hui recherchés.