Intesa Sanpaolo, une des premières banques d'Italie, s'intéresse à sa compatriote Generali, spécialiste bien connue de l'assurance. Selon la presse trans...

Intesa Sanpaolo, une des premières banques d'Italie, s'intéresse à sa compatriote Generali, spécialiste bien connue de l'assurance. Selon la presse transalpine, elle serait prête à monter une OPA par échange d'actions. Pour certains observateurs, un tel ensemble ne serait pas spécialement un deal attrayant, les deux firmes étant très exposées à l'économie italienne. Si ce projet est apparu, c'est probablement pour des raisons nationales. Pour les Italiens, il s'agit d'éviter que Generali, qui n'est pas en bonne santé et procède actuellement à une réduction de ses coûts, tombe entre les mains de l'allemand Allianz ou du français Axa. Generali détient pour 70 milliards d'euros d'obligations de l'Etat italien. Stratégique, donc. Par Jean-Christophe de Wasseige