Innover sur un marché mature

30/01/19 à 21:00 - Mise à jour à 11:28
Du Trends-Tendances du 31/01/19

Privilégiant qualité et durabilité, Jean Chabert a su se développer, avec sa start-up Stanley & Stella, dans le segment des vêtements imprimés.

Jean Chabert n'en était pas à son coup d'essai lorsqu'il a porté Stanley & Stella sur les fonts baptismaux en 2012. Sa nouvelle (et quatrième) start-up cherche alors à s'imposer sur le marché des teeshirts imprimés. Le nom de la société s'inspire des deux personnages principaux de la pièce Un Tramway nommé Désir, signée Tennessee Williams. " Les entreprises et les organisateurs d'événements sont nombreux à investir dans les teeshirts imprimés, les sweats avec et sans capuche, mais 60 à 70% de ces vêtements ne sont jamais portés, explique Jean Chabert. Pour éviter pareil gaspillage, nous avons cherché à innover dans ce segment de marché très spécifique. Pour commencer, en offrant une meilleure qualité, notamment des matières premières et de la coupe. Ensuite en priv...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné