" Dans quelle mesure recommanderiez-vous cette profession à vos enfants ou à vos amis ? " C'est la question que Randstad a posé à 3.570 personnes. Par rapport à la première étude de 2011, de nouveaux métiers sont apparus dans la liste proposée, notamment ...

" Dans quelle mesure recommanderiez-vous cette profession à vos enfants ou à vos amis ? " C'est la question que Randstad a posé à 3.570 personnes. Par rapport à la première étude de 2011, de nouveaux métiers sont apparus dans la liste proposée, notamment ceux liés au digital. Plusieurs tendances se dégagent à la lecture des 60 pages de l'étude. Les métiers traditionnels ont toujours la cote : ingénieur, pharmacien, médecin, architecte, vétérinaire, chirurgien, professeur d'université, notaire et kiné constituent le top 10. S'y glisse, seul nouveau métier, la fonction d'ingénieur logiciel. En fait, le top 50 est très majoritairement constitué de métiers hautement qualifiés. A l'autre bout du classement, on trouve chauffeur de taxi, collaborateur de call center ou encore concierge. Parmi les critères qui rendent un métier attractif s'y retrouvent, en tête, les thèmes habituels : le salaire, l'équilibre vie privée- travail, les conditions de travail et la sécurité d'emploi. Assez curieusement, aucun des métiers les plus plébiscités n'obtient le meilleur score dans ces quatre critères. C'est particulièrement vrai pour l'équilibre vie privée-travail qui arrive en tête dans des métiers loin du sommet comme employé administratif, fonctionnaire ou bibliothécaire.