Cela bouge dans les chemins de fer. Ce lundi, la SNCB a enfin mis sur les rails son projet Angelic. Cette offre suburbaine doit doper le transport autour d'Anvers, Gand, ...

Cela bouge dans les chemins de fer. Ce lundi, la SNCB a enfin mis sur les rails son projet Angelic. Cette offre suburbaine doit doper le transport autour d'Anvers, Gand, Liège et Charleroi avec des offres cadencées. Dans le même temps, Infrabel lance la plus grande campagne de recrutement de son histoire. Confronté à une pyramide inversée des âges, le gestionnaire du réseau ferroviaire a besoin d'engager 1.400 personnes d'ici à 2020. Parmi les fonctions les plus recherchées : des électromécaniciens, des électriciens, de diplômés des différents métiers du bâtiment ou encore des ingénieurs. Face à la pénurie, Infrabel compte aussi recruter des personnes qui seront ensuite formées en interne. Appelée We need you, cette campagne de recrutement met aussi l'accent sur l'engagement de femmes qui, jusqu'ici, ne représentent que 10 % du personnel.