"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ", écrivait Rabelais. La citation sied parfaitement au nouveau roman de Franck Thilliez, LUCA. Cet autre roi du thriller français, membre de la Ligue de l'imaginaire comme Olivier Norek dont nous recensions l'ouvrage voici deux semaines, a pour habitude d'inviter la science et ses dernières avancées dans ses livres. Souvent utilisées à mauvais escient, elles deviennent les armes de criminels pervers, fournissant ainsi la matière idéale à la fabrique d'angoisses dont raffolle le romancier.
...