L'événement, ayant débuté fin avril, s'étend jusqu'à la fin du mois suivant : il reste donc un week-end liégeois et deux bruxellois pour fréquenter des propositions sonores dans des lieux parfois décalés des deux plus grandes ville...

L'événement, ayant débuté fin avril, s'étend jusqu'à la fin du mois suivant : il reste donc un week-end liégeois et deux bruxellois pour fréquenter des propositions sonores dans des lieux parfois décalés des deux plus grandes villes francophones belges. Ces 11 et 12 mai, le festival s'installe dans le Jardin botanique de Liège, trois hectares à 15 minutes à pied des Guillemins, peuplé de 400 arbres partiellement centenaires. On y propose, entre autres, l'interprétation dans les serres par la soprano française, Jeanne Crousaud, de l'opéra-jardin (sic) L'Eloge de la plante. Ainsi qu'une installation sonore où le violoncelliste-compositeur Jean-Paul Dessy se laisse inspirer par les ultrasons des... chauves-souris. Le dimanche 19 mai, c'est plus classiquement à Flagey que sera présenté un hommage à Henri Pousseur, décédé il y a 10 ans. le concert sera mené notamment par le quatuor de saxophones Bl !ndman. Les tout petits - les 6 à 14 mois - ne sont pas oubliés du festival, puisque les 25 et 26 mai, La Montagne magique invite Territoire sonore #1 de Claire Goldfarb, spectacle librement inspiré de l'oeuvre de Terry Riley.