"Réparer coûterait tellement cher que la seule solution raisonnable est la démolition suivie d'une reconstruction." Pour les 25 propriétaires d'un appartement de luxe dans la résidence Platanus ...

"Réparer coûterait tellement cher que la seule solution raisonnable est la démolition suivie d'une reconstruction." Pour les 25 propriétaires d'un appartement de luxe dans la résidence Platanus à Saint-Trond, évacués de leur logement au cours de l'été dernier, le cauchemar continue. Il y a les emprunts à payer et la tentative de crowdfunding lancée fin de l'année dernière pour leur venir en aide n'a pas vraiment été un succès. Le bois utilisé pour leur construction, laissé exposé aux intempéries des semaines durant, avait en effet continué à pourrir in situ, à tel point que la sécurité des occupants ne pouvait plus être garantie. Coût de l'opération: entre 5 et 6 millions d'euros, selon un pré-rapport dressé à la demande du tribunal de Saint-Trond qui estime par ailleurs la responsabilité, tant de l'architecte que de l'entrepreneur, engagée. Les parties pouvant encore formuler des observations, le rapport ne deviendra toutefois définitif qu'en septembre.