Après un premier roman thérapeutique écrit pour surmonter la perte d'un enfant atteint de leucémie, Agnès Ledig a fini par abandonner son métier de sage-femme pour se lancer à fond dans l'écri...

Après un premier roman thérapeutique écrit pour surmonter la perte d'un enfant atteint de leucémie, Agnès Ledig a fini par abandonner son métier de sage-femme pour se lancer à fond dans l'écriture avec autant de bonheur que de succès. Dans ce cinquième roman, Eric, veuf inconsolable et sa fille, la petite Anna-Nina, trouvent un soir d'orage refuge chez Valentine, une institutrice alsacienne. Devenus amants, tous deux s'apprêtent à fonder une nouvelle famille mais un grain de sable, en l'occurrence l'attirance chimique de Valentine pour un voisin, viendra troubler cette belle romance. Les amateurs de sensations regretteront le côté bisounours de ce livre dans lequel il ne se passe finalement pas grand-chose. Mais l'auteur sait toucher les coeurs avec des mots simples. Au total, elle doit à l'heure actuelle avoir dépassé les 2 millions d'exemplaires. Agnès Ledig, " De tes nouvelles ", éditions Albin Michel, 356 p., 19,80 euros. Par Guillaume Capron