On le sait, le Brexit a des effets dévastateurs sur l'économie britannique, comme, par exemple, la chute de la livre sterling. Le départ d'entreprises de ...

On le sait, le Brexit a des effets dévastateurs sur l'économie britannique, comme, par exemple, la chute de la livre sterling. Le départ d'entreprises de la capitale londonienne est un autre de ses effets. Londres vient ainsi de perdre sa première place au classement des coûts effectué par Cushman & Wakefield. Chaque année,le bureau de conseil immobilier examine 215 marchés dans 58 pays. En 2017, le prix des bureaux londoniens du West End a ainsi perdu 19 % de sa valeur. Par an et par poste de travail, il n'en coûte plus "que" 19.242 euros à une entreprise. Désormais, c'est dans le district central de Hong Kong que le bureau est le plus cher : 23.288 euros ! A titre de comparaison, pour 100 salariés à Hong Kong, on peut en loger 300 à Toronto ou 500 à Madrid.