Première spin-off créée par le CHU de Liège, Osimis est à la base d'Orthanc, un logiciel d'échange d'images médicales. Un outil libre et open source qui a déjà été téléchargé plus de 230.000 fois dans 192 pays. Pour poursuivre son développement, Osimis, incubée par WSL, vient de boucler sa troisième levée de fonds en moins de quatre ans. Elle a récolté 2,3 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques (par exemple W.IN.G, le fonds du numérique wallon, les cofondateurs dont Frédéric Lambrechts, l'actuel CEO), mais aussi de nouveaux investisseurs comme Spinventure ou BeAngels. Cette levée de fonds doit permettre l'industrialisation du déploiement de sa plateforme Lify. Basée sur Orthanc, elle simplifie l'échange et la consultation des images médicales au sein et entre les hôpitaux et centres de recherche. Elle est déjà opérationnelle dans 16 hôpitaux francophones mais aussi en France, en Roumanie, en Allemagne et au Canada.