Le Gladiator, c'est le dérivé pick-up de la Jeep Wrangler. Un gros bestiau qui étire sa tôle sur près de six mètres! Autant dire que les créneaux, ce n'est pas son truc... Mais à part pour les manoeuvres, ce colosse ne craint pas la jungle urbaine grâce à des contours faciles à cerner et une hauteur d'autobus qui offre aux habitants une vue plongeante sur le trafic. Cette Jeep pure et dure est moins à l'aise sur les grands axes. Sa carrosserie taillée au burin brasse bruyamment le vent et la tenue de ...

Le Gladiator, c'est le dérivé pick-up de la Jeep Wrangler. Un gros bestiau qui étire sa tôle sur près de six mètres! Autant dire que les créneaux, ce n'est pas son truc... Mais à part pour les manoeuvres, ce colosse ne craint pas la jungle urbaine grâce à des contours faciles à cerner et une hauteur d'autobus qui offre aux habitants une vue plongeante sur le trafic. Cette Jeep pure et dure est moins à l'aise sur les grands axes. Sa carrosserie taillée au burin brasse bruyamment le vent et la tenue de cap est parfois floue. Rien de dangereux pour autant: la transmission intégrale permanente assure la sécurité en courbe. Le gros V6 diesel pousse fort, mais bruyamment. Et sa boîte automatique est lente. C'est en mode rural que cette Jeep s'apprécie le plus. Nous l'avons plongée dans les chemins de terre gorgés de neige et de glace, où elle s'est dépatouillée sans mal grâce à sa généreuse garde au sol, ses soubassements solidement protégés, son blocage de pont central et sa gamme de vitesses courtes. Un véritable passe-partout. Tout comme sa soeur la Wrangler, le Gladiator se démonte comme un Lego pour profiter des joies du grand air: ses portes et panneaux de toit peuvent être ôtés, tandis que le parebrise peut même être rabattu sur le capot! De quoi rouler totalement dénudé. Nous avons passé un très bon moment au volant de cette Jeep, qui respire l'aventure. Mais le constructeur américain sait qu'il tient là un objet ludique et nous le vend au prix fort. A 60.000 euros, ce modèle est en effet nettement plus cher que les pick-up japonais, qui présentent il est vrai une personnalité moins marquée et disposent d'un moteur moins puissant. Tout comme eux, ce Gladiator reste considéré comme un véhicule utilitaire, avec la fiscalité douce que cela implique (pas de taxe de mise en circulation, taxe annuelle réduite, déductibilité fiscale jusqu'à 100% y compris pour la TVA). Voilà qui rend l'engin d'autant plus attachant...