Au mois de mars, Greenyard avait annoncé un vaste plan de restructuration afin de réduire son énorme dette (350 millions d'euros) et mieux résister à la concurrence féroce qui règne dans le secteur des fruits et légumes. Ce plan, qui implique la perte de 422 emplois, prévoit la vente d'actifs. Ce lundi, le distributeur a ainsi cédé son usine hongroise de réfrigération (celle contaminée à la listéria l'an dernier) au groupe belge Roger & Roger qui produit notamment les chips Croky. Greenyard cherche aussi à doper son chiffre d'affaires. La société a ainsi signé des contrats avec de grands groupes de distribution comme Tesco au Royaume-Uni. En Belgique, elle vient d'augmenter les volumes de fruits et légumes livrés à Delhaize. Pour mieux servir l'enseigne au lion, Greenyard va aussi construire un nouveau centre de distribution à Boom.