Lundi matin, le géant du Net était à la fête en annonçant un nouvel investissement de 600 millions d'euros à Saint-Ghislain, dans le Borinage. Dix ans après l'ouverture de son premier data center, Google confirme donc son ancrage wallon en décidant d'installer un quatrième centre de données. Jusqu'ici, la firme américaine avait déboursé environ un milliard de dollars (dont 250 millions annoncés l'an passé pour son troisième data center) pour ses installations wallonnes. Un montant qu'elle complète désormais avec 600 nouveaux millions d'euros. L'impact sur l'emploi n'est pas vraiment précisé. Jusqu'ici, Google annonce 350 emplois sur le site. Mais, pour l'année 2017, les bilans sociaux de Crystal Computing, la société derrière le data center, n'en affiche que 101 (en très légère baisse). Le reste ? " Des sous-traitants pour le catering, la sécurité, etc. ", nous répond-on. Des chiffres qui ne comprennent pas les emplois liés à la construction. La société située à Saint-Ghislain affiche toutefois un chiffre d'affaires de 339 millions d'euros (des prestations pour le compte de... Google) et s'est acquittée en 2017 de 8,3 millions d'euros d'impôts.

Mais la fête de Google Belgium était de courte durée puisque dès mardi, une dizaine de plaintes étaient déposées devant les autorités de la protection des données dans 10 pays européens, dont la Belgique. En cause ? "La violation à grande échelle et systématique du régime de protection des données à caractère personnel." Ce qui dérange, c'est l'utilisation en temps réel de données à caractère personnel pour les " vendre " à des annonceurs.

25,2 Millions d'euros

Le bénéfice avant impôts de Crystal Computing (la firme de Google qui gère le centre de données de Saint-Ghislain) en 2017.