C'est un beau coup réalisé par Thomas & Piron et Unibra. Poussés dans le dos par le bouwmeester bruxellois, les deux développeurs ont lancé fin juin un concours d'architecture pour repenser complètement l'aménagement de trois immeubles situés au croisement de l'avenue Beaulieu et du boulevard du Triomphe à Auderghem (aux numéros 172, 173, 174 de cette artère), véritable porte d'...

C'est un beau coup réalisé par Thomas & Piron et Unibra. Poussés dans le dos par le bouwmeester bruxellois, les deux développeurs ont lancé fin juin un concours d'architecture pour repenser complètement l'aménagement de trois immeubles situés au croisement de l'avenue Beaulieu et du boulevard du Triomphe à Auderghem (aux numéros 172, 173, 174 de cette artère), véritable porte d'entrée de la capitale quand les automobilistes sortent du tunnel Delta en venant de Namur. Et, surprise, parmi les 27 candidats, l'un ou l'autre de renom international sortait du lot. Dont le lauréat, l'association momentanée entre le Japonais Sou Fujimoto Architects et Awaa Architecture (Auderghem). On doit notamment à cet architecte star des réalisations telles que le " Mille arbres " à Paris, l'Arbre blanc à Montpellier ou encore la Taiwan Tower. Des projets particulièrement innovants et futuristes dans la lignée de ce qu'il a proposé aux deux promoteurs belges. " Nous avons été quelque peu surpris de voir un tel architeche déposer un projet ", reconnaît Aubry Lefebvre, administrateur de Thomas & Piron. Le programme, qui n'est pas encore précisément défini, s'étend sur 50.000 m2. Il portera principalement sur le volet résidentiel, avec des commerces, un hôtel et de l'horeca. " Nous allons maintenant lancer une nouvelle mission d'architecture avec la commune d'Auderghem pour peaufiner le projet, explique Joël Polus, directeur du développement chez T&P Bâtiment. Mais nous avons encore le temps puisque la Régie des bâtiments dispose d'un bail de huit ans. Les bâtiments seront ensuite rasés. " Ce projet s'inscrit en fait dans le cadre du Plan d'aménagement directeur (PAD) Herrmann-Debroux qui est toujours en cours et qui doit redessiner le quartier sur 43,5 hectares. perspective.brussels vient de lancer un processus de participation citoyenne pour alimenter le plan d'aménagement de ce pôle stratégique.