Après une année de quasi- léthargie, le Botanique réactive ses deux salles majeures - Rotonde et Orangerie - et un podium installé dans son parc. Entamées ce 8 septembre, ces Nuits sont conformes à leur nature protéiforme: chanson française ou pas, pop, rock, propositions électroniques, jazz, metal, expérimentations et hip-hop. Si ce dernier genre est présent, c'est...

Après une année de quasi- léthargie, le Botanique réactive ses deux salles majeures - Rotonde et Orangerie - et un podium installé dans son parc. Entamées ce 8 septembre, ces Nuits sont conformes à leur nature protéiforme: chanson française ou pas, pop, rock, propositions électroniques, jazz, metal, expérimentations et hip-hop. Si ce dernier genre est présent, c'est néanmoins à taux réduit: on pointe l'Américaine BbyMutha, rare artiste d'outre-Atlantique présente au festival, qui propose son "rap de mère cool" (25 septembre). Et puis aussi Eddy Ape, Congolais de Bruxelles inspiré par la rumba et... Henri Salvador (10 septembre). Côté monde de la chanson, difficile de ne pas cocher la révélation Pomme (9 septembre), l'intéressante et intime Belge Chantal Acda (21 septembre), la star Camille dans un projet annoncé comme "vibratoire" (25 septembre) et puis le retour de Stéphanie Blanchoud (18 septembre). Cette dernière, devenue actrice populaire via la série Ennemi public, propose son nouvel album, Ritournelle, propulsé par d'impeccables titres comme l'irrésistible Serre-moi. L'édition des Nuits 2021 passe également par Laryssa Kim, Belgo-Italienne aux racines africaines, entre recherches sonores et musique soul (18 septembre). Mais aussi par sa grande soeur putative, Esinam, Belgo-Ghanéenne qui fera sans doute l'actualité de l'automne 2021 avec son premier album Shapes In Twilight Of Infinity. Quittant sa formule jusqu'ici solo, la trentenaire de Saint-Josse rassemble un groupe comprenant un brillant et jeune guitariste gantois dans un aventureux mix jazz et électro, toujours mené par une flûte traversière aux beaux relents de classique. Son concert du 18 septembre semble le moment idéal pour découvrir cette artiste destinée, on peut le parier, à un futur international.