Pas vraiment un hasard si l'édition 2017 de Fine Art Fair Eurantica quitte Bruxelles pour s'établir à Malines, quasi à mi- chemin entre la capitale et Anvers : on dit beaucoup que la clientèle pour ...

Pas vraiment un hasard si l'édition 2017 de Fine Art Fair Eurantica quitte Bruxelles pour s'établir à Malines, quasi à mi- chemin entre la capitale et Anvers : on dit beaucoup que la clientèle pour ce genre de foire d'art se trouve d'abord du côté flamand. En tout cas, cette manifestation qui devrait rassembler plus de 20.000 personnes, propose près de 80 exposants sur 10.000 m2, sous la houlette d'un vetting - contrôle de la marchandise - préalablement mené par 25 experts. Cette 36e édition présente aussi une nouvelle génération d'antiquaires, belges comme étrangers selon le ratio suivant : 50 % d'antiquités classiques, 10 % d'art ethnique, 40 % d'art moderne et contemporain. L'événement ne se contente pas de vendre, il propose aussi de prendre l'un ou l'autre bain de culture via les conférences, par exemple sur l'actuelle expo Pol Bury à Bozar ou sur le nouveau musée de la Cour de Busleyden à Malines. Du 18 au 26 mars au Nekkerhal-Brussels North à Malines, www.eurantica.be Par Philippe Cornet