En matière de bien-être, le siège de bureau est confronté à un sacré dilemme. Comment prendre soin de nos vertèbres quand l'utilisateur reste assis des heures durant avec pour seule activité physique l'activation de sa souris et le pliage (nerveux) de...

En matière de bien-être, le siège de bureau est confronté à un sacré dilemme. Comment prendre soin de nos vertèbres quand l'utilisateur reste assis des heures durant avec pour seule activité physique l'activation de sa souris et le pliage (nerveux) de trombones ? En optant pour une approche plus organique que mécanique, répond James Ludwig, vice-président de l'ingénierie chez Steelcase. Le fabricant américain va présenter d'ici quelques jours au Salon du Meuble de Milan son nouveau siège, baptisé Silq. Une révolution selon la firme qui met en avant la forme inédite de la coque, moulée dans la fibre de carbone et inspirée par les prothèses hautes performances du secteur handisport. En recourant à un nombre limité de pièces pour ce type de produit - 30 au lieu de 200 en moyenne - et en basant leurs recherches sur la manière dont l'assise peut épouser au plus près les mouvements du corps, Steelcase dit avoir atteint un confort exceptionnel. Il va falloir néanmoins prendre son mal (de dos) en patience, car la livraison du divin modèle est prévue à l'automne prochain pour un prix qui devrait tourner autour de 1000 euros.