C'était dans l'air. C'est désormais confirmé : le comité des indices d'Euronext Bruxelles, lors de sa révision annuelle, a annoncé la sortie de bpost et d'Engie du Bel 20. Bpost paie la chute vertigineuse de son cours de Bourse (-70%), Engie s...

C'était dans l'air. C'est désormais confirmé : le comité des indices d'Euronext Bruxelles, lors de sa révision annuelle, a annoncé la sortie de bpost et d'Engie du Bel 20. Bpost paie la chute vertigineuse de son cours de Bourse (-70%), Engie sa trop faible présence en Belgique. En effet, selon les règles d'Euronext Bruxelles, les sociétés du Bel 20 qui ont un marché de référence autre que le bruxellois peuvent rester dans l'indice si leurs effectifs belges représentent au moins 15 % des effectifs du groupe consolidé. Ce qui n'est pas le cas d'Engie (5 % seulement). Pour les remplacer, pas de surprise non plus. Sorti du Bel 20 en mars 2007, Barco y fait son grand retour. Le spécialiste de la technologie de l'image récolte les fruits de résultats excellents et d'une hausse de l'action de près de 35% en un an. L'autre entrant est, comme attendu, WDP, abondamment cité ces dernières semaines puisqu'il est le propriétaire du nouveau siège social de Delhaize à Asse. Spécialisée dans l'immobilier logistique, Warehouses De Pauw, aussi coté à Amsterdam, est le leader du marché au Benelux. Son portefeuille comporte 5 millions de m2 d'espace de stockage, ce qui représente une valeur de 3,5 milliards d'euros.