L'information a été révélée samedi dernier par plusieurs de nos confrères : Eneco est officiellement à vendre. Depuis l'été dernier, les villes de Rotterdam et de La Haye...

L'information a été révélée samedi dernier par plusieurs de nos confrères : Eneco est officiellement à vendre. Depuis l'été dernier, les villes de Rotterdam et de La Haye, qui contrôlent 47,6 % de l'entreprise, souhaitaient vendre. En octobre, une large majorité des 53 communes néerlandaises propriétaires avait voté pour la privatisation d'Eneco. Certaines villes, ainsi que la direction, préféraient une entrée en Bourse ou une vente partielle. Désormais, à croire le communiqué, tout le monde est sur la même longueur d'onde. Selon les experts, Eneco est valorisée entre 3 et 4 milliards d'euros. Des rumeurs annoncent plusieurs gros candidats dont Shell, Total et Engie. Cette vente concerne aussi la Belgique puisque, depuis le rachat d'ENI Belgium, Eneco est n°3 du marché derrière Engie Electrabel et Luminus, avec plus d'un million de clients.