Quelques jours après l'IPO de son rival américain Lyft, Uber a levé un coin du voile sur ses comptes. Objectif : convaincre les investisseurs d'acheter ses actions lors de leur mise sur le marché le mois prochain - si tout va bien. Le prospectus déposé auprès du gendarme des marchés, la SEC ( Security Exchange Co...