Banimmo se sépare du Dolce La Hulpe

Banimmo a décidé de recentrer ses activités sur le marché des bureaux et de se désengager des hôtels et centres de conférences. La société immobilière réglementée (SIR) a donc cédé la participation de 49 % qu'elle détenait dans le Dolce La Hulpe, cet ensemble d'hôtel, de centre d...

Banimmo a décidé de recentrer ses activités sur le marché des bureaux et de se désengager des hôtels et centres de conférences. La société immobilière réglementée (SIR) a donc cédé la participation de 49 % qu'elle détenait dans le Dolce La Hulpe, cet ensemble d'hôtel, de centre de conférences et de bureaux situé aux portes de Bruxelles. L'acquéreur est un groupe familial qui s'associe aux deux familles belges déjà partenaires au sein du complexe. Le salon des professionnels de l'immobilier qui s'est déroulé mi-mai à Tour & Taxis a accueilli 3.607 visiteurs uniques. Bien loin des 4.300 habituels. Un essoufflement qui s'est traduit par un nombre de stands réduits et moins de monde dans les allées. La prochaine édition se déroulera les 19 et 20 septembre 2019 à Knokke. Un déménagement synonyme de concept revisité. La société cotée et réglementée Aedifica (SIR) a décidé de se recentrer sur l'immobilier de santé et les logements destinés aux seniors. Elle vient donc de se désengager de la partie de son portefeuille dédiée aux immeubles à appartements. Une partie qui sera replacée dans une nouvelle filiale à créer et dont le contrôle sera cédé ensuite à un investisseur tiers. Aedifica est active en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas. Son portefeuille est estimé à environ 1,7 milliard d'euros. Ce redéploiement doit lui permettre d'accélérer son développement en matière de santé.