Nissan donne un grand frère à la Leaf. L'Ariya, au style assez futuriste, ne peut certes pas encore être commandé, mais les détails concernant ce nouveau SUV électrique viennent de tomber. On vous le présente donc en avant-première. Le modèle s'articule autour d'une toute nouvelle plateforme développée par l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et qui servira aussi aux futurs modèles électriques du groupe. Ce SUV étire sa tôle sur 4,60 m de long, soit environ 10 cm de moins qu'un BMW X3 élec...

Nissan donne un grand frère à la Leaf. L'Ariya, au style assez futuriste, ne peut certes pas encore être commandé, mais les détails concernant ce nouveau SUV électrique viennent de tomber. On vous le présente donc en avant-première. Le modèle s'articule autour d'une toute nouvelle plateforme développée par l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et qui servira aussi aux futurs modèles électriques du groupe. Ce SUV étire sa tôle sur 4,60 m de long, soit environ 10 cm de moins qu'un BMW X3 électrique. Les batteries sont implantées sous le plancher, au centre de la voiture, afin de ne pas trop rogner sur le coffre, bien que celui-ci ne soit pas très grand : 468 litres banquette en place, voire 415 pour les versions 4x4, contre 510 pour le BMW iX3, par exemple. Le constructeur a particulièrement soigné l'aménagement du poste de conduite, au mobilier design et épuré. On trouve aussi deux grands écrans multifonctions (de 12,3 pouces chacun) pour piloter un système multimédia dernier cri. Ce nouveau SUV Nissan fait également le plein d'assistances à la conduite, dont un système autorisant momentanément un pilotage semi-autonome. L'Ariya se déclinera en cinq variantes, affichant plusieurs niveaux de puissance (de 218 à 394 ch), comptant deux ou quatre roues motrices et embarquant deux batteries différentes (63 ou 87 kWh) avec une autonomie théorique comprise entre 360 et 500 km selon le modèle. Dans la réalité, le rayon d'action sera sans doute un peu plus réduit qu'annoncé. Selon la version, les accélérations vont du décent au très performant : entre 5,1 et 7,6 secondes pour boucler le 0 à 100 km/h. L'Ariya peut se recharger sur une prise/borne domestique à courant alternatif ou une borne publique à courant continu, sur laquelle il serait possible de récupérer jusqu'à 300 km d'autonomie en 30 minutes de charge. On a hâte de vérifier cela. Mais pour l'instant, on ne peut toucher ce SUV futuriste que des yeux car la commercialisation de l'Ariya n'est prévue que fin 2021. Et le prix n'est pas encore connu. Patience...