La première classe, c'est bien, le jet privé c'est mieux. Après le groupe hôtelier Four Seasons, c'est au tour d'Aman de proposer des circuits clés en main à bord d'avions totalement privatisés. Pour sa prochaine saison, la micro-chaîne singapourienn...

La première classe, c'est bien, le jet privé c'est mieux. Après le groupe hôtelier Four Seasons, c'est au tour d'Aman de proposer des circuits clés en main à bord d'avions totalement privatisés. Pour sa prochaine saison, la micro-chaîne singapourienne (à peine 34 établissements dans le monde) a fait le choix d'un Bombardier Global 5.000 qui peut accueillir 16 passagers pour une autonomie de 9.630 km. De quoi envisager le voyage autrement. Si l'on s'en réfère au prix catalogue de l'an passé, le ticket d'entrée tourne autour de 55.000 euros par personne pour un séjour de 12 jours... Quatre circuits, essentiellement en Asie, sont proposés à partir de mars 2020, dont une escapade de 22 jours à destination de Venise et au départ de Tokyo. Chaque étape se fait évidemment dans l'un des palaces maison. Fondée par Adrian Zecha en 1988, la firme s'est taillée une solide réputation en imaginant des cinq étoiles à taille humaine (moins de 50 chambres, facturées entre 1.000 et 15.000 euros la nuitée), situés dans des endroits paradisiaques et dotés d'un service très haut de gamme. Ce n'était visiblement pas assez pour satisfaire la clientèle.