Suite à plusieurs arrêts étonnants en 2015 où elle semblait élargir la notion de frais professionnels déductibles pour les entreprises, la Cour de cassation vient de clarifier, définitivement, sa position. Des dépenses ne peuvent faire partie de frais professionnels que si elles génèrent un revenu pour la société. Même si ce revenu n'est pas une nécessité immédiate. Sans profit à long terme, pas de déduction fiscale. En d'autres termes, ces dépenses doivent avoir un lien avec l'entreprise. Depuis 2015, la confusion régnait parmi les juristes et les fiscalistes sur ce qui était déductible ou pas. C'est aujourd'hui clair : les dirigeants d'entreprises ne peuvent donc pas bénéficier d'une réduction d'impôts s'ils achètent une résidence secondaire via leur société...