Couronné en 2018 à la biennale Intérieur, à Courtrai, le luminaire Dorval n'était jusqu'ici qu'une pièce produite à l'unité. Elle sera bientôt fabriquée en série pour une sortie prévue à l'automne prochain.
...

Couronné en 2018 à la biennale Intérieur, à Courtrai, le luminaire Dorval n'était jusqu'ici qu'une pièce produite à l'unité. Elle sera bientôt fabriquée en série pour une sortie prévue à l'automne prochain. La collection inclut désormais quatre modèles (applique, lampadaire, table et suspension), soit autant de variantes autour d'une lampe quadrangulaire pourvue d'ailettes de ventilation et fixée sur des gros bras tubulaires. Un parti pris esthétique clairement industriel, inspiré par les blocs d'éclairages des pistes d'aéroport. Le studio de création SCMP (Sébastien Cluzel et Morgane Pluchon) qui est derrière le projet cite également comme référence les phares " maousse costauds " qui équipaient, dans les années 1980, les mobylettes Motobécane. Les relents de kérosène et l'esprit deux-roues ne sont pas pour autant ce qui caractérise la démarche, faussement rudimentaire. Pourvu d'un écran diffuseur, orientable et modulable en température de couleur, l'objet, édité par la firme montréalaise Lambert & Fils, est en réalité parfaitement éduqué.