C'est dans les lieux les plus improbables que se nichent les pépites. Sur la place de Gouy-Lez-Piéton, guère accueillante en cette soirée pluvieuse et brumeuse de novembre, se niche une belle maison de bouche derrière une façade banale. Une fois à l'intérieur, le décor chaleureux avec, notamment, des tableaux d'écorce aux murs et l'accueil d'Arnaud Hamoline, le maître des lieux, achèvent de convaincre. Arnaud a repris le restaurant de son père Alain, l'a transformé de fond en comble et l'a rouvert pour la Saint-Valentin 2016. Il a confié le piano aux bons de soins de Nicolas Tournay, son copain de classe à l'école hôtelière de Fleurus.

Après des passages chez Stéphanie Thunus au Gré du Vent ou chez Vincent Gardinal au Prieuré Saint-Géry, ce barbu costaud donne, dans sa cuisine, la pleine mesure de son talent. Un talent très apprécié par la profession puisqu'il vient de recevoir le Prix Prosper Montagné, qui récompense le Premier Cuisinier de Belgique.

Au bout de trois heures d'un repas épatant, force est de constater que la récompense n'est pas usurpée. Déjà, les mises en bouche avaient mis nos papilles en émoi, notamment le consommé de pâtisson au haddock fumé et l'oeuf de caille poché, émulsion de pommes de terre et crevettes grises. La suite achèvera de nous convaincre que ce Tournay est un futur grand de la cuisine belge. Magnifique terre-mer (l'un des dadas du chef) en entrée avec du maquereau (24 euros) fondant associé à du foie gras et des déclinaisons colorées de chou-fleur. Même équilibre réussi avec les grosses noix de Saint-Jacques de Dieppe (28 euros) accompagnées de cèpes et de leur émulsion ainsi que d'une déclinaison de courges. Et le perdreau rôti à la feuille de vigne (32 euros) fut tellement goûteux que nous n'avons pas hésité à nous attaquer au coffre et aux ailes servis à part dans une petite cassolette.

© Photos : PG

Enfin, impossible de venir au Mont-à- Gourmet sans se laisser convaincre par la star des lieux : un plateau de fromages de trois étages qui ne présente que des produits wallons !

A côté d'une carte réduite, les plats de Nicolas se retrouvent dans une balade de gourmande de quatre à six services (50 à 72 euros). Evidemment, des vins adaptés sont proposés mais aussi une chouette alternative non alcoolisée constituée d'eaux aromatisées maison aux fruits ou aux légumes.

Le mont-a-gourmet

Adresse

12, place communale

6181 Gouy-Lez-Piéton

Tél. : 071 84 74 15

www.lemontagourmet.be

Fermé le dimanche soir, le lundi et le mardi

Cuisine : gastronomique

Cadre : chaleureux

Cave : pointue

Terrasse : couverte

Parking : sur la place

© Photos : PG
© Photos : PG