Ouvert depuis le 1er mars à Ixelles, Koku Ramen n'est pas qu'une adresse à ramen comme on en trouve désormais un peu partout. Branche d'une chaîne de Tokyo qui compte des centaines de restos au Japon, en Chine ou aux Philippines, cette succursale popularise à Bruxelles les iekei ramen...

Ouvert depuis le 1er mars à Ixelles, Koku Ramen n'est pas qu'une adresse à ramen comme on en trouve désormais un peu partout. Branche d'une chaîne de Tokyo qui compte des centaines de restos au Japon, en Chine ou aux Philippines, cette succursale popularise à Bruxelles les iekei ramen. Originaire de Yokohama, ce style de ramen est le plus populaire en ce moment au Japon, soit des nouilles épaisses servies dans un bouillon gras et intense. La version classique (13 euros), au bouillon de porc et sauce soja, est bonne et réconfortante. Tout comme les spicy tonkotsu miso ramen (14,50 euros), servis ici dans un bouillon au miso. Tout est loin d'être parfait chez Koku Ramen. A l'image des karaage, des nuggets de poulet pas assez croustillants mais servis avec une mayonnaise au yuzu pleine de peps, ou des gyozas frits, qu'on a déjà goûtés meilleurs ailleurs. Mais ce qui séduit ici, c'est le côté 100% maison. Les nouilles sont préparées avec de la farine belge, tandis que les bouillons, cuits 10 heures, sont à base de produits locaux (dont du porc belge). Et l'on peut même accompagner son repas de deux bières japonaises brassées en Belgique : la Owa à Bruxelles et la Uijin Yuzu Blond de chez Jandrain-Jandrenouille. Et cela marche. Koku Ramen (littéralement ramen riches en goût) songe déjà à ouvrir une seconde adresse à Bruxelles. 11 rue Saint-Boniface, 1050 Ixelles. Tél.: 02 361 75 41, Facebook.com/kokuramen.