Depuis le début de l'année, la croissance a été particulièrement significative sur les ETF (fonds indiciels coté en Bourse) obligataires, explique d'emblée Charles Symons, responsable des produits iShares en Belgique. Chez nous, les encours sont passés de 700 milliards de dollars à la fin de l'année dernière à près de 1.000 milliards de dollars durant le premier semestre de 2019 ". Le gestionnaire souligne également qu'il existe aujourd'hui deux ETF obligataires sur les marchés européens dont les actifs sous gestion ont dépassé les 10 milliards de dollars, tandis que les actifs sous gestion européens atteignent désormais 137 milliards de dollars. Ce succès trouve son origine dans plusieurs éléments. " Tout d'abord, nous proposons une gamme de produits de plus en plus étendue, avec une cinquantaine d'ETF obligataires qui permettent d'avoir des expositions de plus en plus précises sur les différentes zones du marché, en termes de devise, de qualité de crédit ou de maturité. "
...