Pour de nombreux experts, l'hydrogène est la solution verte d'avenir. Il permet de stocker de l'énergie électrique renouvelable produite en excès et autorise une mobilité sans CO2 ni particules. Les voitures à hydrogène (le plein se fait en quelques minutes) associent un moteur électrique et une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en électricité par électrolyse. Seul hic : le coût et la rareté des voitures. Qu'à cela ne tienne, à Paris, la marque de taxi Hype opère déjà 100 véhicules à hydrogène. Elle veut passer à la vitesse supérieure et vise 600 voitures en 2020. Elle vient de s'associer, entre autres, à Toyota et à Air Liquide pour, en même temps, développer la flotte (des Mirai à 80.000 euros pièce) et les stations de recharge. Des stations qui pourraient servir aux bus mais aussi aux trains puisque la France est très intéressée par la technologie à hydrogène qu'Alstom a déployée en Allemagne.