C'est un départ qui secoue dans l'univers des start-up belges. Sébastien Deletaille, cofondateur et emblématique CEO de Riaktr (anciennement connue sous le nom de Real Impact Analytics) a quitté la direction de la scale-up. La raison ? "Des divergences de vue avec les investisseurs, nous glisse le jeune (ex-) patron, se refusant t...

C'est un départ qui secoue dans l'univers des start-up belges. Sébastien Deletaille, cofondateur et emblématique CEO de Riaktr (anciennement connue sous le nom de Real Impact Analytics) a quitté la direction de la scale-up. La raison ? "Des divergences de vue avec les investisseurs, nous glisse le jeune (ex-) patron, se refusant toutefois à donner plus de détails. Ce qui crée le plus de valeur pour tous, c'est la convergence. A partir du moment où ce n'est plus le cas, j'ai estimé qu'il fallait analyser toutes les options dans l'intérêt à long terme de l'entreprise." Sébastien Deletaille a donc fait ce "pas de côté" après neuf années à la tête de la firme spécialisée dans le traitement de données pour les opérateurs télécoms. Le jeune homme reste un gros actionnaire de Riaktr même si celle-ci avait levé, en 2016, pas moins de 12 millions d'euros de capitaux, injectés par Fortino Capital (fonds de l'ex-CEO de Telenet Duco Sickinghe), Endeit Capital et la Gimv. " Comme dans tout départ, des discussions ont lieu pour savoir si je reste actionnaire, admet Sébastien Deletaille. Mais il n'y a pas d'urgence, et l'objectif reste que l'entreprise continue de tourner et de se développer. " C'est que la scale-up doit poursuivre son évolution après un rebranding, réalisé en début d'année 2018, signe d'un nouveau positionnement business. Pour faire (très) simple, si Real Impact Analytics réalisait de la consultance dans le domaine du big data, Riaktr vend plutôt des softwares. De son côté, Sébastien Deletaille, assez impliqué dans l'univers des start-up (BeCentral, etc.), se laisse jusqu'à la fin de l'année pour définir ses nouveaux challenges.