Aucun doute, cela bouge chez Delhaize. Le mois dernier, l'enseigne au lion a inauguré à Nivelles un nouveau concept de supermarchés. Dans une ambiance de loft avec du bois et des briques apparentes, elle a revu la disposition du magasin pour mieux coller à sa nouvelle stratégie : un espace traiteur appelé Fresh Atelier et situé à l'entrée, un rayon fruits et légumes au centre...

Aucun doute, cela bouge chez Delhaize. Le mois dernier, l'enseigne au lion a inauguré à Nivelles un nouveau concept de supermarchés. Dans une ambiance de loft avec du bois et des briques apparentes, elle a revu la disposition du magasin pour mieux coller à sa nouvelle stratégie : un espace traiteur appelé Fresh Atelier et situé à l'entrée, un rayon fruits et légumes au centre, le retour d'une boucherie à la découpe, un département bio séparé et central, etc. Ce mercredi, elle a poursuivi cette inflexion stratégique en ouvrant dans la galerie Ravenstein, en plein centre de Bruxelles, un cinquième concept de magasin à côté des supermarchés, AD, Proxy et Shop&Go. Appelé Delhaize Fresh Atelier, c'est le plus petit de la famille avec une superficie moyenne de 100 m2. Comme son nom l'indique, Delhaize y transpose l'espace traiteur initié à Nivelles, soit une zone dédiée au food to go : des jus, des smoothies, des soupes, des sandwiches, des plats chauds pour le lunch ou le dîner, des sushis, etc. Tout est ultra frais et préparé sur place avec, comme à Nivelles, la collaboration de Foodmaker. Sur l'espace restant, le client pourra faire son choix parmi 1.500 produits issus du catalogue Delhaize avec un net accent mis sur le frais : des fruits et légumes, du pain, etc. Pour surfer sur l'air du temps, le client pourra aussi venir y enlever la commande effectuée sur Delhaize.be et ses 15.000 produits au même prix que dans les 117 autres points d'enlèvement. Au mois de février, l'enseigne y lancera le scan and pay qui permettra au client de scanner ses courses et de payer avec son smartphone. Chaque Delhaize Fresh Atelier sera ouvert 7 jours sur 7, jours fériés compris, de 7 h à 21 h et géré par un exploitant indépendant. Un deuxième ouvrira ses portes sous peu à Louvain. Si le succès est au rendez-vous, Delhaize pourrait en ouvrir 200 dans les trois prochaines années.