Depuis ce 1er juin, les gestionnaires de réseau ne doivent plus dépister les installations non dé...

Depuis ce 1er juin, les gestionnaires de réseau ne doivent plus dépister les installations non déclarées. C'est aux propriétaires de le faire mais ils ne se bousculent guère au portillon. Selon certaines sources, un sur six à peine l'a fait. Désormais considérés comme des " fraudeurs à l'énergie ", ces oublieux risquent une amende de 150 à 20.000 euros. Les panneaux installés avant le 1er juin 2015 qui bénéficient encore de certificats verts ne sont pas concernés. Guillaume Capron