Depuis 2012, la part des starters de plus de 50 ans a augmenté d'un tiers. Une progression due majoritairement aux femmes. C'est ce qui ressort des chiffres d'A...

Depuis 2012, la part des starters de plus de 50 ans a augmenté d'un tiers. Une progression due majoritairement aux femmes. C'est ce qui ressort des chiffres d'Acerta, la caisse d'assurances sociales. Elle constate que désormais, 12 % des personnes qui se lancent dans une activité d'indépendant ont plus de 50 ans. Mieux encore, 60 % d'entre elles se lancent à titre principal. " C'est à 50 ans que l'envie de devenir entrepreneur est la plus intense, explique Fabienne Evrard, directrice Service à la clientèle chez Acerta, dans un communiqué. Manifestement, ils se disent que c'est maintenant ou jamais, et nombre de ceux qui hésitaient finissent par franchir le pas. " Si la consultance est évidemment l'occupation préférée de ces quinquagénaires, l'horeca et le commerce sont aussi privilégiés.