A u fil des décennies, Liège a combiné des lieux mythiques (Le Lion s'envoile), un conservatoire parmi les premiers à s'ouvrir au jazz et des légendes à la Jacques Pelzer (1924-1994), dit " Le pharmacien" pour sa propension à fournir des produits miracle à ses congénères jazz.

Autres temps, autres moeurs : le festival prend donc possession du 16 au 19 mai de pas moins de sept lieux en ville : Le Village, Le Forum, Le Reflektor, La Cité Miroir, La Halte, le Cinéma Sauvenière et la belle salle du Trocadero qui émerge de ses problèmes de faillite, déclarée il y a quatre ans. Difficile d'échapper à la vedette notoire de l'édition, l'Américain Kamasi Washington (17 mai). Après trois disques autoproduits, ce Californien de 38 ans devient une sensation immédiate en 2015 avec la parution d'un triple album offrant plus de trois heures de musique.

Il y a effectivement quelque chose de fluvial - plus Amazone que Meuse - chez ce saxophoniste jazz brassant un univers qui groove aussi du côté de la soul, du hip-hop et des gâteries électroniques. Autre gloire, autre génération : John Scofield, guitariste fameux pour avoir accompagné Miles Davis dans les années 1980, propose un répertoire plutôt jazz-rock en quartet, incluant le titre King of Belgium dédié à Toots Thielemans (16 mai).

Si les Américains tiennent toujours une place d'importance - notamment via la prestation du pianiste virtuose Fred Hersch (19 mai) et celle du Sun Ra Arkestra (16 mai) - le festival ne pouvait pas faire l'impasse sur la vivifiante jeune scène anglaise. Il invite donc Nubya Garcia, brillante saxophoniste aux larges teintes gospel-soul- latino-dub (19 mai) et le batteur Moses Boys " Exodus ", incarnant parfaitement l'actuel nu-jazz londonien (18 mai). Et puis il y a les Belges comme le quartet du contrebassiste Sal La Rocca et son guest, le trompettiste français Stéphane Belmondo (18 mai). Ou, dans une formule mêlant lecture et musique, le spectacle Tombeau d'Apollinaire qui rassemble Steve Houben (sax alto), Jean-Christophe Renault (piano) et le verbe de Thierry Devillers dans une interprétation de l'oeuvre du fameux auteur d' Alcools (16 mai) .

Kamasi Washington © PG

Mithra Jazz à Liège, du 16 au 19 mai, www.jazzaliege.be

Nubya Garcia © PG