A l'instar des provinces de Liège et de Hainaut, les provinces de Namur et Luxembourg comptent pour principaux pourvoyeurs d'emploi les hôpitaux. Seul le Brabant wallon échappe à la règle avec GSK et le fait que sa population bénéficie en grande partie des hôpitaux bruxellois. Si l'ADMR (Aide à domicile en milieu rural) ne s'était pas glissée dans le groupe de tête, les institutions hospitalières réalisaient un tir groupé. Derrière Vivalia qui regroupe trois sites (Bastogne, Marche et Vielsalm), figure l'Association de pouvoirs publics CHR Sambre & Meuse, qui gère deux hôpitaux publics en province de Namur : le CHR de Namur et le CHR Val de Sambre à Sambreville. Mentionnons également les OEuvres des Frères de la Charité, à Jambes, et la ...

A l'instar des provinces de Liège et de Hainaut, les provinces de Namur et Luxembourg comptent pour principaux pourvoyeurs d'emploi les hôpitaux. Seul le Brabant wallon échappe à la règle avec GSK et le fait que sa population bénéficie en grande partie des hôpitaux bruxellois. Si l'ADMR (Aide à domicile en milieu rural) ne s'était pas glissée dans le groupe de tête, les institutions hospitalières réalisaient un tir groupé. Derrière Vivalia qui regroupe trois sites (Bastogne, Marche et Vielsalm), figure l'Association de pouvoirs publics CHR Sambre & Meuse, qui gère deux hôpitaux publics en province de Namur : le CHR de Namur et le CHR Val de Sambre à Sambreville. Mentionnons également les OEuvres des Frères de la Charité, à Jambes, et la Clinique et maternité Sainte-Elisabeth à Namur, qui complètent le top 5. Suivent l'Arsenal, qui correspond à l'Université de Namur, et le TEC Namur-Luxembourg. Trois sociétés commerciales, Aldi Gembloux, Thomas & Piron Home et Ferrero Ardennes, clôturent un top 10 très public et social. Une dominante qui se reflète dans l'ensemble du classement où l'on retrouve, outre cinq institutions hospitalières, une dizaine d'entreprises de travail adapté et une demi-douzaine de maisons de repos et de soins. Le poids du public et parapublic n'est pas négligeable, avec le transport et les intercommunales qui se distinguent parmi les premiers employeurs locaux. La distribution n'est pas en reste, mais si l'on prend Aldi Gembloux et Aldi Vaux-sur-Sûre, qui totalisent 1.471 ETP, l'essentiel de ces salariés ne travaille pas sur les sites namurois et luxembourgeois du hard discounter allemand mais bien dans l'ensemble de la Wallonie. Tel n'est pas le cas avec les institutions hospitalières, on ne peut plus locales, qui représentent à elles seules près d'un quart de l'emploi total de notre classement, avec 7.672 ETP sur un total de 32.923. Il en est de même avec les sociétés de titres- services qui, au nombre de cinq, représentent 2.066 ETP, dont la moitié pour l'ADMR (1.132 ETP). Fondée au début des années 1950, l'Aide à domicile en milieu rural est une entreprise sociale présente dans plus d'une centaine de communes en Wallonie. Elle aide plus de 10.000 foyers par an. Elle compte 1.650 collaborateurs, parmi lesquels des aides familiales, des gardes à domicile, des aides ménagères et des ouvriers polyvalents. Avec le vieillissement de la population, l'aide à domicile ne cesse de se développer et d'engager année après année. Il en est de même avec les maisons de repos et de soins qui prennent également de plus en plus d'importance dans notre classement. Les six séniories emploient ensemble 1.833 ETP. Si l'aide à la personne au sens large est le secteur qui compte le plus de travailleurs, les grandes entreprises locales sont également présentes et continuent à figurer en belle place dans ce tableau. C'est le cas de Thomas & Piron dont les trois entités reprises ici (Home, Bâtiment et Rénovation) totalisent quelque 1.200 salariés pour un secteur qui en compte 1.600. On peut également pointer en province de Luxembourg Ferrero Ardennes (785) et Burgo Ardennes (585), et en province de Namur, Materne-Confilux (475) et Mondelez Namur Production (415). Si les industries continuent à être actives sur le marché de l'emploi dans ces deux provinces, il apparaît clairement que ses principaux acteurs ont globalement stabilisé leur personnel. Comme le souligne le cas de Jindal Films Europe Virton, les investissements vont augmenter la productivité et consolider l'emploi, pas en créer de nouveaux. En revanche, au fil des éditions de notre top, il est clair que les services embauchent davantage que l'industrie. Une tendance de fond qui témoigne de l'évolution de notre société. G.V.D.N