En 1947, John Steinbeck publie son court roman La Perle alors qu'il est sur le point de partir en Russie soviétique. Cela fait plus de 20 ans qu'il tacle dans ses romans - Des souris et des hommes ou Les raisins de la colère - les ravages du capitalisme, célébrant les misères des oubliés de l'essor économique américain, ravagés par la Grande Dépression. La Perle s'écarte toutefois de la fiction réaliste qu'affectionne l'auteur américain. S'inspirant d'un conte mexicain, le récit suit le combat de Kino, indien pauvre et pêcheur d'huîtres en Basse-Californie, prêt à tout pour sauver son petit Coyotito gagné par la fièvre après la piqûre d'un scorpion. La chance lui sourit dans un premier temps, lorsqu'il trouve dans la baie une perle énorme dans une huître. Voilà ce qui pourra payer le médecin et même changer ...