La première publication officielle des résultats trimestriels d'Uber après son entrée en Bourse n'a pas été très rassurante. La semaine passée, le géant de la mobilité a dévoilé de très lourdes pertes au deuxième trimestre 2019 : pas moins de 5,2 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros). Bien sûr, ce montant gigantesque s'explique par les frais liés à son introduction en Bourse (3,9 milliards), mais elles sont supérieures au...